Quoi de plus rapide que le Travail de Byron Katie pour retrouver l'Equilibre et la Joie...Initiez-vous :
Avec Sylvie Boute, psychopédagogue, depuis 7 ans au service de la diffusion du Work auprès des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges.



Nous proposons, en TARIF modulable selon les ressources, des STAGES d'initiation et d'approfondissement du Travail de Byron Katie + des CONSULTATIONS, et sur ce blog de nombreux sujets...avec les "retournements".

12 mars 2014

Un exemple d'efficacité du Work de Byron Katie à l'école

Ce n'est pas la première fois que je peux l'observer mais j'ai envie encore une fois de partager comment le Work peut aider des enfants en milieu scolaire.

Est arrivée récemment dans ma classe, une élève de CP avec un "retard" important par rapport aux autres CP, déjà tous très avancés dans la lecture et travaillant essentiellement sur la vitesse de lecture.
"Retard" même par rapport aux 7 grande section (6 ans), déjà dans le rythme de la découverte de la lecture.

Mes élèves sont très habitués aux exercices d'inversion et de permutation qui chaque fois augmentent nettement leur concentration, leurs capacités, leur vivacité et régulent les débordements.
J'avais déjà observé des résultats rapides et surprenants l'an dernier sur un élève particulièrement lent et peu motivé par l'écriture.

Rebelotte cette année :
Ma petite Louise se montre particulièrement gentille et très peu réactive pour tous défis scolaires.
Blocage presque systématique dès qu'il s'agit de réfléchir.
Lorsque j'invite aux exercices de postures opposées :
- "Prenez la posture quand vous n'avez pas envie
- Quand vous avez envie...
- Quand vous n'avez pas envie...."

1er jour : Je suis étonnée de voir Louise incliner à peine sa tête sur la gauche (pas envie) et la relever (envie) alors que tous les autres manifestent 2 attitudes vraiment différentes et s'amusent de la différence.(sauf une autre élève avec une vitesse de lecture encore lente).

2ème jour : Louise manifeste un peu plus : Elle pose sa tête sur son bras (pas envie).

3ème jour : Louise commence à prendre un peu plaisir à l'exercice.
Je la retrouve en soutien l'après-midi où elle m'étonne par une activité intellectuelle tout à fait nouvelle !
Je lui manifeste ma surprise et mes félicitations.

4ème jour, avant-hier : Louise n'est plus la plus en "retard" : Son écriture a progressé prodigieusement, sa capacité à lire aussi.Elle prend goût à l'entraînement scolaire et devient plus "vivante".
Que de progrès en si peu de temps !

Et je n'ai pas de doute : Le jeu d'inversion en est bien la cause.
Quoi de mieux que le jeu des opposés pour réveiller la Vie ?
La vie n'est-elle pas le résultat de l'union des opposés ?
Je l'expérimente avec bonheur en classe et à chaque Questionnement.

Alors, si vous voulez "réveiller" un enfant, faites-lui travailler les opposés.
Et si vous voulez  ralentir une énergie débordante, faites-lui travailler les permutations : vous savez : "C'est celui qui dit qui y est !". 
Non, ce n'est pas une réflexion de bébé, mais une réalité vérifiable à 100%.
Observez-le et faites-le observer.

Sylvie, enseignante en élémentaire, toujours surprise par les effets du Travail de Byron Katie.

1 commentaire:

Sylvain Laporte a dit…

Bonjour,
Merci pour ce partage.
Pour bien comprendre la démarche, il s'agit d'associer le fait d'avoir envie de travailler (ou pas) avec une posture physique (je baisse la tête ou je la laisse droite)?
Merci :-)